Streptocoques et entérocoques

Introduction

Streptococcaceae
- Genres Streptococcus et Enterococcus
- Cocci à Gram +, catalase -, anaérobies aérotolérants
- Classification :


Principales espèces pathogènes
- Streptocoque A : Streptococcus pyogenes
- Streptocoque B : S. agalactiae
- Streptocoque C : S. equi, S. dysgalactiae...
- Commensaux opportunistes : S. oralis, S. sanguis, S. salivarius...
- Entérocoques : E. faecalis, E. faecium


Caractères bactériologiques

Morphologie
- Cocci Gram +, immobiles, asporulés, en chaînettes ou diplocoques (cliché)
- Présence parfois d'une capsule

Culture
- En général, bactéries exigentes et fragiles: facteurs de croissance souvent nécessaires (sang), - atmosphère enrichie en CO2, incubation à 37°C
- Petites colonies transparentes ou muqueuses (capsule)
- Hémolyse bêta (groupes A, B, C, G) ou alpha (streptocoques oraux ou "viridans")
- Catalase et oxydase négatifs
- Entérocoques et espèces du groupe D capables de croître sur milieux usuels en présence de NaCl ou d'inhibiteurs (bile), de 10 à 45°C.

 

Structure antigénique

 


Habitat naturel

Réservoir
- Commensaux des muqueuses de l'homme et des animaux
- Cavité oropharyngée : groupes A,B,C,G, E, F...., non groupables
- Tube digestif et vagin : groupes B, D, entérocoques...

Vitalité
- Faible pour les espèces oropharyngées
- Importante pour les espèces intestinales

- persistence dans les selles : témoin de contamination fécale de l'eau
- persistence sur les matériels, dans la poussière...

Transmission
- Directe (salive, per-partum, mains...)
- Indirecte (objets, eau...)


Pouvoir pathogène

Streptocoque A
- Manifestations locales et régionales

- Manifestations générales

- Porteurs asymptomatiques (naso-pharynx, peau...)

Streptocoque B
- Infections néonatales

- Infections chez les sujets à risque (âgé, diabète)

Autres streptocoques
- Pharyngites, infections cutanées (C, G), endocardites (D), infections urinaires (D)

Streptocoques oraux
- Endocardites, septicémies (neutropéniques)

Entérocoques
- Infections urinaires, infections nosocomiales (bactériémies, endocardites, surinfections d'escarres, de plaies ...), rôle pathogène parfois incertain


Facteurs de virulence

Streptocoque A
- Capsule (ac. hyaluronique), immunogène, pouvoir invasif
- Protéine M, immunogène, adhérence, pouvoir invasif
- Enzymes et toxines

Streptocoque B
- Capsule (ac. sialique), pouvoir invasif

Entérocoques
- Adhésines : attachement aux épithéliums et valves cardiaques


Diagnostic

Culture
- Prélèvements selon le site de l'infection (avant tout traitement)
sang, placenta, liquide gastrique, urines, peau, gorge, etc...
- Transport rapide au laboratoire
- Examen microscopique après coloration de Gram : orientation
- Ensemencement de milieux gélosés au sang ou sélectifs (selles)
- Incubation 24 à 48 h

Sérologie
- Tombée en désuétude
- ASLO (inf. pharyngées), ASD (inf. cutanées et pharyngées)
- ASK, ASH (inf. cutanées)

Home tests
- Diagnostic rapide des angines à strepto A ou du portage vaginal de strepto B (recherche d'Ag ou d'enzymes bactériennes)
- Bonnes sensibilité/spécificité si le protocole est suivi rigoureusement


Sensibilité aux antibiotiques (voir rubrique antibiogrammes)

Streptocoques
- Bactéries sensibles à de nombreux antibiotiques anti-Gram+, sauf aminosides (bas niveau) et fluoroquinolones (G1, G2)
- Peu d'acquisition de résistances (macrolides, tétracyclines)
- Sensibles aux aminopénicillines, C1G, MLS (glycopeptides)
- Synergie bactéricide ß-lactamines / aminosides utile dans les infections graves (sauf si résistance enzymatique aux aminosides)

Entérocoques
- Sensibilité plus faible que streptocoques sensu stricto
- Résistance naturelle aux aminosides (bas niveau), céphalosporines, fluoroquinolones, nombreuses MLS...
- Sensibles aux aminopénicillines, glycopeptides
- Souches épidémiques multirésistantes de E. faecium aux USA