Fluoroquinolones


Généralités

Structure
- Découverte en 1962 d’un intermédiaire de synthèse de la chloroquine ayant des propriétés antibactériennes : l’ac. nalidixique
- Famille de composés synthétiques à noyau 4-oxo,3-carbonyl, pyridine : les 4-quinolones

Classification
- Quinolones historiques “urinaires” (ac. nalidixique, ac. pipémidique, ac. oxolinique… aujourd’hui tombées en désuétude)
- Fluoroquinolones (fluor en position 6):

Spectre antibactérien


Quinolones “historiques”
-
Spectre utile limité aux entérobactéries

Fluoroquinolones
-
Antibiotiques à spectre large dont l’activité intrinsèque est très supérieure à celle des premières quinolones

- G1 et G2:

-G3 et G4:

Mécanisme d’action

Action générale

- Bloquage de la transcription et de la réplication du génome bactérien
- Activité bactéricide, concentration-dépendante

Les cibles

- ADN topo-isomérases : ADN gyrase et topo-isomérase IV
- Structure

- Fonction

- Les 4-quinolones se fixent sur le complexe isomérase-ADN et le rendent irréversible, enclenchant ainsi des mécanismes de suicide

Résistance bactérienne

Perte d'affinité des cibles

Défaut d'accumulation intracellulaire

Pharmacocinétique, toxicité

Pharmacocinétique
- Absorption par muqueuse digestive: VO
- Bio-disponibilité très variable :

- Demie-vie plasmatique variable :

- Diffusion tissulaire et intracellulaire

- Elimination essentiellement urinaire + biliaire (péflo, cipro)

Toxicité

- Troubes gastro-intestinaux, photosensibilisation (!)
- Accidents cardiaques rares (arrêt, torsades de pointe) avec G3 et G4


Indications thérapeutiques

Infections urinaires
-
G1, G2 en monothérapie dans les infections basses non compliquées

Infections ORL et respiratoires
- Sinusites chroniques (otites chroniques externes)
- Pneumopathies nosocomiales (G2 en association)
- Pneumopathies communautaires (G3, G4 action sur les PSDP et les atypiques)

Infections ostéo-articulaires
- Bonne activité sur les staphylocoques (sauf SAMR) et les Gram- ; bonne diffusion (G2 en association)

Autres
- Diarrhées du voyageur, salmonelloses sévères...
- Prostatites (oflo), infections à Chlamydia, mycoplasmes...