Campylobacter et Helicobacter

Introduction

Historique


- Campylobacter

  • 1909 isolement d’une bactérie spiralée dans le produit d'avortement d'une brebis
  • 1947 isolement de Vibrio fetus (Campylobacter fetus) chez une femme hospitalisée pour avortement septique
  • 1972 responsabilité des Campylobacter dans les entérites humaines
    - Helicobacter
  • 1907 découverte de bactéries spiralées dans l'estomac de l' homme
  • Warren établit l' association entre Helicobacter et gastrite
  • 1982 Marshall réussit à cultiver Helicobacter pylori
  • Campylobacter et Helicobacter
    - Points communs :

  • bacilles à Gram négatif spiralés ou arqués
  • culture lente, exigente en facteurs de croissance, microaérophile
  • grande mobilité
  • - Divergences :

  • ADN génomique, pathologie, épidémiologie, prévalence
  • Espèces pathogènes

    Campylobacter

    Caractères bactériologiques

    Pouvoir pathogène

    - Entérites

    - Bactériémies

    - Complications non-infectieuses

    Physiopathologie

    - Production d’entérotoxines LT-like par de nombreuses souches
    - Capacité d’invasion des entérocytes (internalisation) et des cellules endothéliales: risque de translocation de la barrière intestinale
    - Rôle protecteur des IgA secrétoires (défaut chez le jeune enfant)

    Epidémiologie

    - Réservoirs naturels

    - Transmission

    - Modalités épidémiologiques

    Diagnostic

    - Culture +++

    -Sérologie ±

    Traitement

    - Résistance rare aux macrolides (4%), aux tétracyclines (10%), fréquente aux ß-lactamines (50% ampicilline, céphalosporines) et aux quinolones (30%)
    -Traitement précoce de la diarrhée par josamycine, clarithromycine, (fluoroquinolones ou tétracyclines)

    Bactériologie

    - Morphologie: bacilles Gram- de 3-5 µm x 0,3 µm, spiralés, très mobiles par plusieurs flagelles polaires
    - Culture sur milieu enrichi au sang en présence de 5% de O2
    - Uréase +++, oxydase +, catalase +
    - Génome totalement séquencé (îlot de pathogénicité)

    Pouvoir pathogène

    - Gastrite et ulcère duodénal

    - Carcinome gastrique

    - Lymphome gastrique de MALT

    - Maladies cardiovasculaires


    Physiopathologie

    - Colonisation du mucus

    - Inflammation

    - Epidémiologie


    Diagnostic

    - Direct à partir de biopsies antrales

    - Test respiratoire à l'urée 13C

    - Sérologie

    Traitement

    - 1 anti-secrétoire (inhibiteur de la pompe à protons) + 2 antibiotiques (amoxicilline ou métronidazole + clarithromycine)
    -
    Echecs et rechutes possibles surtout avec les souches résistes